Slovénie: un joueur nigérian licencié pour avoir mis enceinte la fille du président de son club

88

Un joueur nigérian a été licencié par un club slovène pour avoir mis enceinte la fille du président du club de deuxième division après seulement six mois avec l’équipe.

Le joueur, dont le nom n’a pas été révélé, a déclaré qu’il avait été licencié pour « faute grave et indiscipline par rapport à la grossesse dont il a revendiqué l’entière responsabilité.
Quatre Nigérians sont inscrits dans des clubs de deuxième division en Slovénie : Bede Osuji, Temitope Nelson, Gerald Chiyoke et Sulaiman Adedoja. Mais on ne sait pas lequel d’entre eux est impliqué dans cette histoire de grossesse.
Le joueur, qui craint d’être renié par le public est retourné au Nigeria et s’inquiète pour sa petite amie et sa grossesse.
Le joueur envisage une action de la FIFA contre le club suite à la décision de le licencier pour des raisons qu’il juge injustifiées après avoir rejoint le club en mai dernier.
« J’ai signé un contrat de trois ans avec l’option d’une année supplémentaire, mais le mois dernier, j’ai eu des ennuis lorsque ma petite amie, qui se trouve être la fille du président, m’a dit qu’elle était enceinte de moi », a-t-il dit.

« Le club l’a appris et m’a convoqué à une réunion. On m’a dit de rester à la maison et de ne pas être vue dans les locaux du club jusqu’à ce qu’on me demande de rentrer. Une semaine plus tard, on m’a appelé au bureau et on m’a dit que mon agent avait été informé de son intention de mettre fin à mon contrat pour inconduite grave et indiscipline. La nouvelle m’a surpris parce qu’on ne m’a vu manquer de respect à qui que ce soit depuis mon arrivée au club il y a six mois », confie-t-il.
« Mon agent m’a appelé et m’a dit que nous devrions porter plainte auprès de la FIFA parce qu’il avait un enregistrement du président disant que mon contrat avait été résilié pour avoir eu une liaison avec sa fille. C’est une adulte pour l’amour de Dieu, on s’aime tous les deux et on a décidé d’avoir un enfant.

Maintenant, je ne sais pas ce qui va arriver à elle et à l’enfant depuis que je suis de retour au Nigeria. Ils l’ont forcée à me bloquer sur toutes les plateformes de médias sociaux, de sorte que nous n’ayons aucune communication. Les quelques amis que je me suis faits au club ont aussi peur de me parler d’elle, apparemment ils ne veulent pas avoir de problèmes avec l’équipe. Je suis confus en ce moment », a-t-il conclu.

Togoweb

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.