Home Société Situation politique au Togo : cette lettre pertinente adressée à SEM Faure...

Situation politique au Togo : cette lettre pertinente adressée à SEM Faure Gnassingbé

0
288
Faure-gouvernement-projets.jpg

Excellence,

Le régime spécial que vous pilotez a modifié la charte des partis politiques sur fond d’exigences notamment de l’organisation d’un congrès au minimum tous les cinq ans.

Les effets positifs de cette modification se font déjà ressentir sur la pléthore des partis politiques claniques qui dénaturent le paysage politique jadis joli du Togo.

En effet, le congrès tenu ici et là à la va-vite a démontré que ces partis ne sont pas créés pour participer sérieusement à l’animation de la vie de notre Cité. Ils sont constitués pour détruire plutôt la cohésion sociale et le vivre ensemble.

Ainsi, les Togolais ont-ils assisté par exemple au pugilat entre les membres du CAR, les tiraillements sous couverts d’accusations de malversations financières entre ceux de l’UFC, la rencontre d’autres associations politiques qui voient la participation d’à peine une cinquantaine de personnes, ainsi de suite.

Ces différentes situations ne sont que l’arbre qui cache la forêt touffue du mode de fonctionnement de ces groupes politiques que nous pouvons qualifier dorénavant de sectes qui endoctrinent partisans, sympathisants et qui montent nos paisibles concitoyens les uns contre les autres.

Les insultes, attaques diaboliques et les appels à en découdre physiquement sur les réseaux sociaux fabriquent une bombe à retardement d’un génocide politico-ethnique dans notre beau pays.

Il faut absolument prévenir cette rupture politico-sociale.

Pour cette raison et en ma qualité de citoyen jouissant pleinement de ses droits et devoirs, je sollicite votre pouvoir pour l’assainissement total du milieu politique.

Je voudrais humblement vous accompagner dans cet excellent chantier que vous avez déjà commencé d’ouvrir avec la modification de la charte des partis politiques, en proposant des approches qui se déclinent en quatre points:

1. Une configuration du paysage politique en deux pôles dont le Parti Opposition et le Parti Pouvoir avec un bascule selon l’entité qui occupe le pouvoir et celle qui est en quête du pouvoir;

2. Une configuration en trois pôles comme le propose par exemple la nouvelle Constitution de la Guinée Conakry (le Togo pourrait adopter trois tendances à savoir le Social Panafricain, le Traditionnel Environnemental et le Libéralisme;)

3. Une configuration en un pôle et qui est animée par une représentation fédéraliste. Nous aurons ainsi un Fédéralisme panafricain représenté par un pouvoir central et un mouvement politique ou citoyen dans chaque région ;

4. Un code professionnel surtout d’éthique rigoureux qui fonde la création et la conduite des entités politiques.

La trajectoire politique de notre pays depuis la lutte des indépendances jusqu’au jour d’aujourd’hui, en passant naturellement par les années du Vent de l’Est, démontre clairement que le multipartisme pléthorique n’est pas adapté à notre société.

Le chaos ambiant des relations qui entourent la chose politique, alimenté de multi-conflits des micro-entités politiques valident ce fait.

Dans les pays avancés, les partis politiques sont des intermédiaires entre le peuple et le gouvernement. Ils présentent entre autres des solutions alternatives et qui sont reprises par le gouvernement.

Les partis politiques ont également pour objectif, la conquête du pouvoir et ce, en vue de mettre en place leur politique qu’ils jugent meilleure que celle du gouvernement en exercice. Ce faisant, sont-ils obligés de se professionnaliser pour exceller.

Au Togo, en plus de tirer la jeunesse vers le bas à travers la culture de la division, de l’insulte, du dénigrement et du sabotage, la centaine de partis ne proposent rien de politiquement consistant.

Par-dessus le marché, ils analphabétisent politiquement la population et poussent cette dernière à l’obscurantisme et à l’extrémisme social et sociétal.

Mon appel à la refondation en profondeur des partis politiques fait donc sens au vu de ces exemples cruciaux donnés.

Je compte Excellence, sur toute votre hauteur pour répondre à l’urgence de la présente lettre ouverte.

Avec mes salutations respectueuses

Votre concitoyen

Se O. T. ASAFO

Avec Icilome.com

Source : Togoweb.net