Sexualité / Le “penis captivus” ou quand l’acte sexuel tourne au cauchemar…

286

Sexualité / Le “penis captivus” ou quand l’acte sexuel tourne au cauchemar…

Deux partenaires consentants se retrouvent sous la couette pour un tête-à-tête sexuel. Tout se passe à merveille jusqu’à ce que le sexe de l’homme reste coincé dans celui de sa partenaire. Les mouvements de va-et-vient deviennent impossibles. Le retrait également s’avère extrêmement douloureux. On parle alors de syndrome du “pénis captif”. Ce n’est pas du tout une situation drôle. Une solution rapide s’impose pour sortir du guet-apens…

Puissante contraction musculaire involontaire du vagin, le « penis captivus » se manifeste comme une crampe caractérisée par l’écrasement du vagin contre le pubis et l’emprisonnement du pénis. Les causes de ce phénomène sont encore méconnues. Même s’il est très peu fréquent, cela pourrait arriver à n’importe qui et, à un moment imprévisible. Dans ce cas, le premier réflexe serait de tenter de desserrer le vagin de votre partenaire en mettant un doigt dans son anus et en tirant en arrière, ce qui devrait supprimer le spasme.

Désagréable mais indispensable ! C’est un peu comme quand on met sa jambe en extension pour faire disparaître une crampe du mollet ou de la cuisse. En effet, le toucher rectal provoque instantanément un réflexe de décontraction des muscles du périnée. Cependant, au cas où cette solution ne fonctionne pas, c’est le médecin interviendra  pour débloquer la situation ! L’injection d’un myorelaxant, c’est à dire un médicament qui détend les muscles, pourrait s’imposer.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here