Sérail: le cas Latta devient de plus en plus inquiétant !

Ah «Gnatta Lama », son cas devient extrêmement « graaaave » L’autre jour, nous décrivions comment, dans un rare griostime, le Directeur de la Société aéroportuaire de Lomé-Tokoin (SALT) s’est littéralement fondu en flagornerie pour son bienfaiteur Faure Gnassingbé, pour avoir eu l’extraordinaire vision de doter l’aérogare « si moderne » de Lomé des équipements anti-tonnerre. On devrait lui créer spécialement un poste où il devrait juste faire le griot pour intéresser son patron.

A LIRE AUSSI: [People]: l’affaire « Papson-Gogoligo » prend un nouveau tournant

Après sa sortie ô combien flatteuse, on apprend en fait que l’officier retraité des FÀT est un cumulard qui dirige à la fois la SALT et l’ANAC-Togo (Agence nationale de l’aviation civile au Togo). Comble d’incongruité, « Gnatta Lama » lui seul se représente à deux réunions des deux structures à la fois, « il se retrouve à une réunion où on invite le DG de la SALT et celui de I’ANAC sans savoir que c’est la même personne. Il est à la SALT et il écrit à I’ANAC. Puis il retourne dans le bureau de I’ANAC et répond de la SALT, c’est-à-dire lui- même », révélait un confrère. Extraordinaire non ? Il faut être « Gnatta Lama » pour le faire! C’est seulement au Togo des Gnassingbé qu’on peut assister à de telles absurdités!

Publicités

Ce que le confrère ne sait pas, c’est qu’en plus de la SALT et de I’ANAC, le Colonel Dokissime « Gnatta Lama » occupe lui seul plusieurs autres postes. Il est également le Président de l’Initiative pour lé Développement du Fret Aérien en Afrique. Il dirige aussi ‘Autorité Africaine et Malgache Aviation Civile (AAMAC). On lui attribue le poste de Vice-président de l’Afrique de’ l’Ouest de la Commission Africaine de l’Aviation Civile (CAFAC) ainsi que la Vice-présidence du Groupe Régional de Sécurité de l’Aviation pour la Région Afrique-Océan Indien (RASG-AFI).

A LIRE AUSSI: Sérail: qui sont ces ministres de Faure qui s’affrontent en catimini ?

C’est à croire que le Togo manque de compétences ou de ressources humaines pour confier autant de postes à un seul homme qui plus est, un retraité. En tout cas, il doit être un « génie» pour embrasser autant de responsabilités. Il rivalise avec le Contre-amiral Fogan Adegnon, l’autre grand cumulard de la République. Directeur Général du Port Autonome de Lomé, le « BÈ/ge » Adegon est aussi Président du Conseil d’administration du CHU Sylvanus ainsi que de la Société des transports de Lomé (SOTRAL), de I’EPAM… .

Liberté N°3415

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.