Sérail : Charles Debbasch fait-il honte à Faure et à son entourage ?


Même un tweet pour annoncer sa disparition, on n’en a pas trouvé. Pourtant Charles Debbasch a été jusqu’à son décès le 08 janvier 2022, le Conseiller Spécial du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé. Présent déjà en début des années 90 aux côtés du père, Eyadéma Gnassingbé, ce constitutionnaliste français a été aux rendez-vous des contorsions ayant conduit au toilettage de la Constitution togolaise en 2003 et en 2005 surtout après le décès de Eyadéma.

Lire aussi : Secret de palais : ces barons du régime qui chercheraient à prendre les biens de Charles Debbasch à ses enfants

Ce Professeur de droit a participé à tous les coups foirés contre le peuple togolais. Il est l’un des piliers du régime togolais. Curieusement, sa disparition n’a mérité aucune attention nulle part. Il a été inhumé vendredi 14 janvier dans sa France natale sans que personne ne lui ait rendu hommage. Tout se passe comme si les gens ont honte d’avoir bénéficié de ses services. Tout se passe comme si finalement, il a été encombrant pour ses hôtes.

Lire aussi : Braquage à l’UTB : que dit le Directeur Général de la Police ?


Pourquoi autant de mépris pour ce serviteur zélé de plus de trente ans ?Le regretté français de 85 ans n’est pas le premier à qui, ce triste sort est réservé à son décès. Plusieurs autres dignitaires de ce régime sont partis dans le grand anonymat. Même l’ancien Premier ministre Edem Kodjo n’a pas reçu d’hommage dû à son rang. En réalité, cette posture très peu humaine du régime togolais, devait servir d’exemple aux autres.

Lire aussi : Cameroun : entre Samuel Eto’o et Paul Biya, une bombe prête à exploser ?

Malheureusement, il semble que pour certains, ce qui compte ce sont les délices du pouvoir. Ce qui se passe après leur mort ne les préoccupe aucunement de leur vivant.

Avec Le Correcteur



Source : Togoweb.net