Sens de la marche

33

Lomé sera le théâtre mercredi et jeudi de manifestations organisées par les partis de la majorité et de l’opposition.

UNIR (majorité présidentielle) défilera pour réclamer une limitation du mandat présidentiel et le respect de la légalité.

La coalition de l’opposition marchera sur un autre itinéraire pour exiger également la limitation des mandats avec effet rétroactif, ce qui signifie le départ immédiat du chef de l’Etat dont le mandat s’achève en 2020.

Les opposants fournissent leur propre interprétation de la constitution de 1992 – remaniée depuis – en affirmant qu’elle prévoit cette disposition. Ce qui n’est pas le cas.

Faute d’avoir atteint le quota nécessaire à l’Assemblée nationale, le projet de réforme constitutionnelle sera soumis prochainement à référendum.

Les Togolais devront se prononcer directement sur la modification de la constitution qui prévoit, outre la limitation du mandat présidentiel, l’introduction d’un scrutin uninominal majoritaire à deux tours et l’impossibilité pour les députés de faire plus de deux mandats.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here