Selon la Russie, le potentiel d’emprunt est considérable

38

Jeune Afrique, paru dimanche, publie deux pages de publicité pour la toute nouvelle Agence internationale pour le développement souverain.

Cette structure veut aider les pays africains partenaires de la Russie à réaliser des réformes économiques et à attirer des investissements sur les marchés financiers internationaux.

Konstantin Malofeev, le président du conseil de surveillance, souligne que les euro-obligations lancées par plusieurs Etats ne suffisent pas. Elles ne constituent qu’un tiers de la dette extérieure.

S’agissant justement de la dette, M. Malofeev affirme que c’est une erreur de penser que les pays africains sont lourdement endettés. Une erreur basée selon lui sur le multiplicateur classique dette/PIB.

Et de fait, le potentiel d’emprunt reste considérable.

L’Agence internationale pour le développement souverain est en discussions avec plusieurs pays africains d’Afrique de l’Ouest et Centrale pour le placement de dettes souveraines.

Ces pages de publicités sont illustrées par des photos de Konstantin Malofeev en compagnie de Faure Gnassingbé (Togo) et Mahamadou Issoufou (Niger).

Un sommet Russie-Afrique aura lieu fin octobre à Sotchi.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here