Selon Isaac Tchiakpe, la position de la CEDEAO est conforme à la « ligne politique de l’UFC »

381

Isaac Tchiakpe du parti UFC

Le parti UFC (Union des Forces du Changement) a réagi au dernier communiqué de la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) datant du 26 novembre 2018 concernant la crise togolaise. Pour les responsables du parti de Gilchrist Olympio, c’est la satisfaction totale.

Rappelons que dans le communiqué, l’institution sous-régionale fustige les appels à la violence qui mettent à mal le climat politique déjà tendu au Togo et invite les acteurs politiques à privilégier la stabilité sociopolitique. Par ailleurs, la CEDEAO promet tout mettre en œuvre pour que les réformes préconisées par la feuille de route du 31 juillet 2018 soient réalisées.

« C’est très strictement la ligne politique de l’UFC. Nous sommes satisfaits que la CEDEAO se range derrière notre ligne politique et, cela est conforme à nos engagements dès le départ qui est d’œuvrer pour une application stricte et scrupuleuse de la feuille de route », a indiqué Isaac Tchiakpe, Conseiller spécial de Gilchrist Olympio, président du parti UFC. Et de renchérir, « c’est ce souci de cohérence qui nous a poussés à nous retirer de la CENI quand la CEDEAO nous l’a demandé pour donner une chance au processus électoral et surtout une chance à l’application de la feuille de route dont l’un des volets impératifs est le scrutin législatif du 20 décembre prochain puisque la date a été fixée par la Conférence des chefs d’État et de gouvernement ».

Dans le cadre des prochaines législatives, Isaac Tchiakpe trouve que le 20 décembre est une « date impérative fixée après évaluation technique des tâches à accomplir ».

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here