Selon Claude Le Roy, Hayatou aurait dû passer par la grande porte

La débâcle historique du tout puissant Issa Hayatou à la tête de la Confédération Africaine du football (CAF) monopolise toujours l’actualité sportive. Dans une interview accordée au confrère Jeune Afrique, Claude Le Roy, le sélectionneur du Togo, s’est prononcé sur la défaite cuisante de l’ex-président de la CAF. Selon lui, après ce long règne à la tête de la CAF, Hayatou aurait dû partir de lui-même.

« Je regrette que Hayatou, que j’ai connu au Cameroun quand j’étais le sélectionneur des Lions (il a été notamment Secrétaire général puis président de la fédération), ne soit pas parti de lui-même. Cela aurait été mieux pour lui que d’endurer une lourde défaite », a indiqué Claude Le Roy.

A en croire le technicien français, en presque trente ans de présence, Issa Hayatou a fait progresser le foot africain de manière évidente. « Tout le monde, même ses détracteurs, peuvent s’en rendre compte », a-t-il déclaré.

L’entraîneur des Éperviers du Togo dit qu’il attend beaucoup de choses de la part du nouveau président de la CAF, Ahmad Ahmad. « Qu’il agisse, car, soutient-il, tout n’a pas été fait par le passé ».

KG.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.