Selom Klassou : « Je témoigne ma profonde compassion à toutes les victimes »

259

La phase de réparation des victimes par le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) a été officiellement lancé vendredi à Lomé. La cérémonie a été présidée par le Premier ministre, Komi Selom Klassou.

Elles sont au total 22 415 victimes politiques recensées sur la période de 1958 à 2005. Hier au cours de la cérémonie d’envoi en mission de Awa Nana et son équipe, le chef du gouvernent togolais a insisté plus sur la notion du pardon. La seule voie qui mène à la réconciliation et la cohésion nationale.

« Je comprends le désarroi des uns et des autres face aux tragédies que nous avons vécues. Mais il nous faut faire preuve d’un supplément d’âme, pour désormais affronter ce passé difficile, le solder définitivement et baliser le chemin de notre avenir commun. Comme le dit si bien un proverbe danois, « demander pardon est la première des réparations ». Il nous faut donc pardonner. Seul le pardon mutuel peut nous permettre de nous réconcilier, d’instaurer la concorde nationale et d’envisager l’avenir avec sérénité. Oui, sans le pardon, la vie est gouvernée par un cycle sans fin de ressentiment et de rancœur, disait le médecin neuro-psychiatre italien Alberto ASSAGIOLI », a souligné Selom Klassou.

Après avoir témoigné sa « profonde compassion à toutes les victimes, à leurs familles éplorées et toute reconnaissance à tout le Peuple togolais », il a exhorté les victimes et tous les Togolais à faire confiance à Awa Nana et son équipe dans la réalisation de leur grande mission.

« J’émets le vœu de voir l’ensemble de la population adhérer massivement à la mise en œuvre du Programme de Réparation afin de contribuer, par la réussite de cette étape de la mission du HCRRUN, à l’apaisement des cœurs et à l’enracinement d’un Togo plus uni et plus prospère. Quand tu pardonnes, tu ne changes pas le passé, mais tu changes assurément l’avenir », a-t-il conseillé.

Il a réitéré au passage l’engagement du gouvernement togolais dans ce processus de réparations de victimes des troubles socio-politiques.

KG.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here