Secrets de Palais: top 20 des liaisons intimes prêtées à Faure Gnassingbé

371

Faure Gnassingbé, né en 1966 à Afagnan, est président de la République du Togo depuis 2005. Titulaire d’une maîtrise de l’Université de Paris-Dauphine et d’un MBA de Georgetown (Washington), il a débuté sa carrière politique en tant que député au Parlement sous l’étiquette du Rassemblement du peuple togolais (RPT). En 2005 il succède à son père à la suite du décès de ce dernier. Il remporte l’élection présidentielle de 2010 avec 60 % des voix. Il est réélu en 2015 par 58,77 % des suffrages exprimés.

Lire aussi:Secret de Palais: la possible « seconde vie » de Faure Gnassingbé

Un homme habile et discret
Le Président Faure Essozimna Gnassingbé est né le 6 juin 1966 à l’hôpital des Frères de l’Ordre de Saint-Jean-de-Dieu d’Afagnan, dans la Préfecture des Lacs au Togo.
Son père, Gnassingbé Eyadema (Président de la République du Togo de 1967 à 2005), est originaire de Kara au nord du pays et sa mère, Sabine Mensah, d’Agou au sud du pays.

Sa formation
Elevé dans une ambiance stricte de discipline où les maîtres mots sont la rigueur, les performances scolaires et le respect des traditions, Faure débute son cursus à l’Ecole Primaire Publique du Camp RIT à Lomé où il obtient son Certificat d’Etude du Premier Degré (CEPD) en 1977.
A la rentrée scolaire 1977-1978, il entre en classe de sixième au Collège Protestant de Lomé. C’est au Collège Chaminade de Kara qu’il décroche son Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC) en 1982.
Cette même année, le Président Eyadema l’inscrit en classe de seconde au Lycée Militaire de Saint-Cyr en France. Son passage dans ce collège est couronné en 1985 par l’obtention du BAC D avec mention bien.
Attiré par l’univers de la finance, il s’inscrit en 1985 à l’Université Paris- Dauphine et en sort quatre années plus tard titulaire d’une maîtrise de gestion.
Faure Gnassingbé conserve de cette étape de sa vie, de précieuses relations avec des cadres qui occupent aujourd’hui des postes importants en France et en Europe.
De 1992 à 1997, passage à l’Université George Washington (Washington DC) où il obtient un Master of Business Administration (MBA), appuyé de plusieurs stages dans des institutions internationales.
Il rentre au Togo en 1998 avec la ferme volonté d’œuvrer pour la démocratie.

Lire aussi:Secret palais: ce juteux business qui se développe dans l’entourage de Faure Gnassingbé

Son parcours politique

Faure Gnassingbé est élu député de la première circonscription de la préfecture de Blitta (au centre du Togo) en mars 1999.
Ses collègues le choisissent pour présider la Commission des Relations Extérieures et de la Coopération de l’Assemblée nationale. Il effectue dans ce cadre de nombreuses missions à l’étranger.
Il est réélu en 2003 puis nommé ministre de l’Equipement, des Mines et des Postes et Télécommunication le 27 juillet 2003.
A la suite du décès de Gnassingbé Eyadema le 5 février 2005, il devient Président de la République le 7 février.
Pour éviter au pays de basculer dans le chaos, il renonce à ses fonctions le 25 février afin de garantir la transparence de l’élection présidentielle du 24 avril à laquelle il est candidat.
Faure Gnassingbé est élu Président de la République le 24 avril 2005 en obtenant 60,15% des suffrages.

Ses passions

Faure est un accro des nouvelles technologies. SMS, internet, e-mail sont largement utilisés pour ses contacts avec son staff. Blackberry et iPhone en poche, il est relié à ses collaborateurs qu’il se trouve au Togo ou à l’étranger.
Malgré des journées particulièrement chargées – il arrive à son bureau avant 6 heures – il ménage son emploi du temps pour faire un peu de sport, jogging et vélo, notamment.
Ses rares loisirs, regarder un bon DVD et flâner dans les rues de New York, de Paris ou de Beijing entre deux rendez-vous officiels.
Lors de visites à l’étranger, il préfère les bons bistros à la cuisine aseptisée des grands hôtels et invite ministres et collaborateurs à partager ces moments de détente sans protocole.
Mariage
Faure Gnassingbé est toujours célibataire mais une source confirme qu’il est adore les femmes.

Lire aussi:Top 5 des femmes de confiance de Faure Gnassingbé depuis le début de la crise

Selon cette source aujourd’hui plusieurs années après la prétendue allégeance, il est demeuré dans le célibat avec une longue liste d’intimes que nous allons parcourir une à une.

-Marie-Laure TRENOU, elle était mannequin à Paris et a eu une fille avec Faure, quand ce dernier séjournait  en tant qu’étudiant dans la capitale française. Marie-Laure était très aimée et appréciée par la grand mère maternelle de Faure, mais hélas pas la mère même de Faure. Elle est entre Paris et Lomé avec sa fille. Dès qu’elle est à Lomé, elle a un chauffeur et des gardes du corps. A un moment donné, elle avait décidé de venir vivre avec sa fille à Lomé. Elle est une femme très effacée, comparativement aux autres qui se revendiquent la place de première dame.

-Carlita AMORIN, elle a eu deux filles avec Faure. Celle là n’est pas du tout aimée par Sabine Mensah, la mère de Faure. Elle était avant, la copine d’un ami et frère de Faure dont nous taisons le nom. Et Faure a tout fait pour arracher cette dernière à son ami. Elle ambitionne la place de première dame.

–Rébecca ATAYI, la cinquantaine, voir plus ; elle est une femme d’un monsieur peut connu des togolais. Pour de l’argent, des marchés publicitaires, elle a quittée son mari pour Faure. Et aujourd’hui c’est elle qui est la directrice de la société de publicité<< Platine>>. Elle a tous les marchés publicitaires des sociétés d’Etat et de l’UNIR. Très souvent, c’est elle qui prépare à manger et les escortes viennent chercher pour leur patron.

-Magui GNAKADE, était la femme légitime de  Ernest Gnassingbé, le grand frère de Faure avec qui  elle avait eu des enfants. Du vivant de leur père Etienne Gnassingbé Eyadema, un problème avait surgit par rapport aux escapades entre Faure et la belle sœur. Très furieux, Ernest avait voulu éliminer physiquement Faure et le père avait demandé au vieux Yaya MALOU de régler ce problème qui était une honte. Ce qui fut fait. Après la mort d’Ernest cette même femme a eu un enfant avec Faure.

-Nini Essau GNEHOU, la fille du capitaine Charles GNEHOU Le Frère de Badagnaki la veuve d’Eyadema qui a été tué sur son lit d’hôpital de Tokoin par des commandos. Elle a eu 3 filles avec Faure.

-Cina LAWSON, la fille du capitaine Francisco LAWSON et la cousine de Carlita AMORIN. Elle est très aimée par Sabine Mensah, la mère de Faure. A tel point que Agnélé Magui Mensah, la tente maternelle de Faure va de temps en temps lui rendre visite. Cette relation a commencé 45 jours après son entrée au gouvernement formé en mai 2010.

Lire aussi:Faure Gnassingbé et la crise: révélations sur le rôle des femmes du sérail

-Sonia LAWSON, c’est la petite sœur de Cina Lawson de même père et même mère. Elle séjourne régulièrement maintenant à Lomé. Lors de son dernier séjour de fin mai et début juin 2012, c’est une voiture de l’État de marque Peugeot 407 qui a été mise à sa disposition plus un chauffeur de la fonction publique qui est là 24/24 même le dimanche. Il est de ton que la famille GBEDE et alliée mettent fin rapidement à ces genres de choses et comportements de Collette AQUEREBURU, la mère de Cina et de Sonia. Car tout se passe au domicile de feue Tassi Souzanne Avleyo GBEDE ou vivent ces dernières. Il faut que la mémoire de Tassi Avleyo soit honorée. Aujourd’hui elle pousse ses propres filles dans les bras de Faure juste pour de l’argent, le matériel, les prestiges et pour bien continuer à livrer di vin et champagne à la présidence de la république et à Lomé 2

.–Ingride Ataféiman AWADE, elle est aujourd’hui milliardaire. Directrice des impôts sortie de nulle part. Propriétaire de Zénith Communication et plusieurs autres sociétés fictives, sans compter ses appartements en Europe dont un très luxueux à Paris (France ). Elle était mariée à un certain monsieur NANA. Elle a quittée son foyer pour Faure avec l’espoir d’être la première dame. Depuis un temps, elle détient les fonds de l’Etat pour faire des chantages à Faure avec la complicité du ministre de l’économie et des finances Adji Otéh AYASSOR et que ce dernier appelle affectueusement<< Maman>>. Elle finance le groupe musical Too Fan et certaines presses privées du pouvoir. Ataféine AWADE n’a pas d’enfants et n’a pas de cœur. Elle dispose d’un groupe de miliciens  très nuisibles. Elle a la mainmise sur certains officiers de l’armée togolaise qui lui obéissent comme un chien obéit à son maitre. Elle s’est permis de gifler à la nouvelle présidence le Commandant TCHAKPELE responsable du service d’écoute téléphonique des citoyens.  Faure Gnassingbé doit savoir que prochainement c’est lui-même que Ingrid AWADE giflera en publique de même que le général Atcha Titikpina et le Lt- Colonel Yotroféi Massina.

-Ige OLATUKUMBO, représentante résident du HCDH ä Lomé. Elle est une veuve. A la fin de sa mission, elle quitta Lomé. Le gouvernement est passé par tous les moyens pour le faire revenir. On se demande si elle n’est pas dans des calcules.-Julie BEGUEDOU, ex bonne de la famille Gnassingbé. Une intime de Faure et subitement, elle est devenue commerçante, femme d’affaires et milliardaire. Elle a presque tous les marchés de commande et en exclusivité du Togo.

–Victoire Sédémého TOMEGAH-DOGBE, la dame du PNUD ramenée expressément par Gilbert Houngbo juste après sa nomination au poste de premier ministre. Celle-ci a quitté aussi son mari avec qui elle a eu 3 enfants, dans l’espoir de devenir la première dame.

-Némè SODJI née Gnassingbé, est demi-sœur de Faure Gnassingbé de même mère que Essolizame et Naka. Leur mère est Adoudé Christine AKUE. Elle aurait des relations intimes avec sa propre demi-sœur. Inceste et malédictions qui planent dans la famille. Personne n’ose dire la vérité, ni lever le petit doigt pour se plaindre. Pourtant, il faudrait parer au plus pressé.

Lire aussi:Nouveau gouvernement: farouche guerre entre « femmes » dans l’entourage de Faure Gnassingbé

-Henriette Toutouvi ALANDOU. Elle était la maitresse de Gervais Koffi Djondo. Celui-ci l’avait envoyé à Londres ( Angleterre ) pour des études d’anglais. Djondo avait pris en charge tous les frais financiers. Henriette Alandou par malheur croisait sur son chemin un certain Faure Gnassingbé. Ce dernier lui a promis le ciel et la lune. Elle quitta Londres pour s’installer à Paris.. Et c’est le début d’une relation amoureuse.–Dela DELALI, artiste de la chanson

.-Méimounatou IBRAHIMA-Melle SOMOKO

–Edwige BADAKOU, ancienne miss Togo

.-La fille de John KOUFOR, l’ancien président du Ghana.

–Des femmes des officiers supérieurs des FAT dont nous taisons les noms.

–La femme d’un de ses amis et ancien directeur d’une société d’Etat dont nous taisons le nom.

Musique

Le président togolais aime bien la musique traditionnelle et les fêtes traditionnelles de son pays Faure Gnassingbé est tout de même une personnalité totalement discrète ..

Source:doingbuzz.com

illustration

Source : Togoweb.net

1 COMMENTAIRE

  1. Donc tu penses c’est ceux dont on a besoin au togo. Chaque homme politique a sa vie privée. Et en plus ce sont des humains tout comme toi. Même les opposants ont leur vie privée et baise des femmes comme ils veulent mais pourquoi en parler. Tu penses c’est ça la solution à nos maux? Mdr. Va voir François Mitterrand le nombre d’adultère qu’il avait commis. John Kennedy qui a baisé au moins 1500 femmes pourtant il n’a fait que 3 ans. Tu penses que les présidents n’ont pas de vie sexuelle? Parle de vrai truc. Dénonce les vrais problèmes sur nos ministres ,président, opposant et on sera derrière toi. Sinon la voie que tu empruntes est vraimen mal barrée. Mais si tu le trouves bon continues. Mr le sage gay

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here