[Secret de Palais]: Talon ne voulait pas de 4e mandat pour Faure

Faure Gnassingbé a prêté serment le dimanche 3 mai dernier après avoir été proclamé vainqueur de l’élection présidentielle du 22 février 2020.


Contrairement aux années précédentes, la cérémonie  a eu lieu en l’absence de ses pairs de la sous-région  à cause de la pandémie du Coronavirus.

A en croire nos confrères d’Afrika Stratégies, ce quatrième mandat du président togolais ne serait pas apprécié par certains de ses pairs de la sous-région notamment Patrice Talon.

A LIRE AUSSI: Sérail: une intime de Faure doit plus de 3,5 milliards à la BSIC

Le journal français rapporte que Patrice Talon a ouvertement clarifié sa position sur ce nouveau mandat en 2017.

« Patrice Talon  (…) ne voyait pas non plus d’un mauvais œil le départ de Faure Gnassingbé d’autant que séjournant par deux fois à Lomé l’été 2017, le béninois avait proposé à son homologue togolais ‘ de ne pas se représenter en 2020’. C’était lors d’une entrevue à l’aéroport Gnassingbé Eyadema (…) », écrit le journal.

Afrika Stratégie précise par ailleurs que les relations sont assez tendues entre les deux hommes parce que Faure Gnassingbé « apporte facilités et honneurs à Yayi Boni, ancien président du Bénin et ennemi juré de Patrice Talon, donne un passeport diplomatique à Komi Koutché, ancien ministre des finances récemment condamné à vingt ans de prison par une justice béninoise à solde, et protège Reckya Madougou, virulente critique de Talon ».

A LIRE AUSSI: Nouveau mandat: chasse à l’homme et pression des USA

D’un autre côté, Ouattara qu’on annonce comme soutien de Faure  a renoncé à un mandat supplémentaire chez lui malgré que la Constitution le lui permette.

Elom Luc

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.