Scrutin du 22 février: le message de Folly Satchivi à Fabre et Agbéyomé

0

Le mouvement « En aucun cas » vient de lancer un appel aux principaux candidats de l’opposition en course pour la prochaine présidentielle. Dans une déclaration publiée hier mercredi 22 janvier 2020, le mouvement a salué l’initiative du candidat de l’ANC pour l’invalidation de la candidature de Faure Gnassingbé et a convié les candidats à « mettre fin à la récréation » actuellement en cours.

TogoWeb vous propose l’intégralité de la déclaration du Mouvement « En aucun Cas » :

Sortons du statu quo pour recréer l’espoir.

Il n’est de secret pour personne que la division actuelle, au sein des forces démocratiques, autour de la participation ou non aux élections présidentielles nous a complètement dérouté et fait oublier notre adversaire commun.

Au lieu de nous insurger et de nous liguer contre le pernicieux et immoral quatrième (4ème) mandat du Président dictateur Faure Gnassingbé, nous avons plutôt choisi de nous livrer des guerres de leadership, ou d’idéologie sur les stratégies à adopter, convertissant, ainsi l’ombre en proie. Ce faisant, nous nous sommes fragilisés, rendant, de ce fait, moins mobilisateur nos initiatives et plus fort l’adversaire qui usent de tous les artifices pour maintenir et entretenir aussi longtemps qu’il faut la guéguerre entre nous.

Même ceux de nos rangs qui ont opté pour la participation aux élections ne s’entendent pas. Ils se combattent avec une énergie, jamais déployée contre l’adversaire, sur la question de la candidature unique.

Tout observateur impartial et objectif admettra qu’une telle situation ne fait que conforter Faure Gnassingbé et lui baliser le chemin du pouvoir à vie dont il a toujours rêvé.

Il urge donc de mettre rapidement fin à cette situation et de rappeler à l’ordre tous les combattants de la liberté, qu’ils soient leaders, militants ou sympathisants. Notre division ne profite qu’à l’adversaire. C’est le plus beau cadeau que nous lui avons offert.

La récréation est terminée. Place, désormais, aux choses sérieuses

Il ne nous reste qu’un mois, soit Trente (30) jours pour faire triompher la volonté populaire sur celle de la dictature.

Qu’on veuille aller aux élections ou pas, qu’on soit d’accord ou pas sur la question de la candidature unique, c’est maintenant que commence le délicat combat pour le départ de Faure Gnassingbé ; pas après.

Nous devons, dès à présent, nous retrouver, nous parler et nous mettre ensemble pour parachever l’oeuvre que nous avons commencé afin d’éviter le drame tragique et inhumain qui se profile à l’horizon. Nous en sommes capables et l’avions prouvé à plusieurs reprises.

C’est fort de cela que, pour donner l’exemple, nous avons décidé de nous rapprocher de nos amis du Front Citoyen Togo Debout.

Ainsi, après avoir échangé en toute sincérité et balayé nos divergences, nous avons décidé de nous tenir par la main pour réaliser ensemble ce que jusqu’alors beaucoup pensent impossible.

C’est donc ensemble que nous convions tous les compatriotes aux grandes manifestations des 30, 31, et 1er.

Aussi, avons-nous appris le recours formé par Monsieur Jean-Pierre FABRE, Président de l’ANC et candidat aux élections présidentielles contre la candidature anormal de Faure Gnassingbé.

Le Mouvement En Aucun Cas salue et apprécie, à juste titre, cette formidable démarche du Président National de l’ANC qui a le mérite de relancer le débat sur le 4ème mandat de Faure Gnassingbé et donner au peuple l’arme qui lui manquait pour se défendre convenablement ( sur le plan juridique surtout) contre les adeptes éhontés de l’anormal et insoutenable quatrième mandat de Faure Gnassingbé.

A la lumière des impeccables démonstrations faites par Monsieur Jean-Pierre FABRE, le Président Faure Gnassingbé ne peut et ne doit, en aucun cas, briguer un quatrième (4ème) mandat.

Mais pour y arriver, nous devons être UNIS, DEBOUT et SOUDÉS.

Qu’il plaise donc à tous les organisations et militants pro-démocraties de rejoindre la dynamique plurielle dont le but est de regrouper tous ceux qui, quelque soit leurs stratégies et positions veulent le départ de Faure Gnassingbé.

Nous pensons spécialement à nos frères du Parti National Panafricain (PNP) avec qui nous partageons les mêmes convictions.

Fait à Lomé, le 22 janvier 2020

La Cellule communication

Hubert BATALA

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.