Scrutin du 22 février: Folly Satchivi capitule !

Il avait été l’un des farouches opposant au 4e mandat de Faure Gnassingbé et à l’organisation du scrutin du 22 février prochain.

Convaincu, comme Tikpi Atchadam, que l’élection ne résoudra pas les problèmes du Togo, Folly Satchivi -le premier porte-parole du mouvement « En Aucun cas »- avait d’ailleurs initié une grève de faim contre le 4e mandat de Faure Gnassingbé et une série de manifestations  pour empêcher la présidentielle.

Rien n’y fit puisque Faure Gnassingbé est bel et bien candidat à une élection à laquelle six autres candidats de l’opposition participent.

Pour Folly Satchivi et son mouvement, il n’est désormais plus question d’empêcher la tenue du scrutin présidentiel mais d’assurer sa transparence. En conférence de presse ce jeudi, le mouvement « En Aucun cas » a indiqué dans une déclaration liminaire qu’il veut travailler à la transparence du scrutin en déployant ses militants sur le terrain.

TogoWeb vous propose  l’intégralité de la déclaration du mouvement « En Aucun cas » :

Dans quelques heures, les élections présidentielles. Nous avions souhaité de tous nos vœux et fait tout ce qui était possible pour que Faure Gnassingbé ne puisse briguer un quatrième (4ème) mandat et que l’élection à proprement parler n’intervienne qu’après une transition politique. Mais la réalité, aujourd’hui, est tout autre.

Loin de vouloir s’appesantir sur les éléments objectifs qui ont contribué à cet état de fait, il est, plutôt préférable de penser à comment utiliser l’opportunité des élections présidentielles pour empêcher le fossoyeur de la République, adepte des méthodes viles et abjectes de faire le 4ème mandat qu’il convoite tant. Un silence, en ce moment crucial, ne pouvait être interprété que comme une résignation totale, à défaut, comme une complicité.

C’est dans cette optique, qu’après plusieurs semaines de réflexions et d’interrogations, nous nous avons décidé de soutenir et d’accompagner nos amis de l’opposition qui se sont engagés dans le processus.

Ceci dit, nous appelons nos compatriotes qui disposent de cartes d’électeurs à faire le choix du *Tout sauf Faure* et du *Tous contre Un*.

Cela signifie qu’ils ne doivent porter leurs choix que sur l’un des six candidats de l’opposition en lice. Jamais sur Faure Gnassingbé.

Ensuite, après le premier tour, tous doivent, sans considération de partis politiques, soutenir le candidat de l’opposition qui aura passé au second tour. Si les élections étaient transparentes, Faure Gnassingbé ne passera même pas au second tour. Mais la situation étant tout autre, il fera tout pour passer au second tour. C’est pourquoi, nous devons rester solidaires quel que soit celui qui passera au second tour.

Aussi, demandons-nous à tous les concitoyens acquis au changement de rester sobres, vigilants et en alerte pendant et après le déroulement du scrutin afin que cette fois-ci, la volonté populaire triomphe sur la fraude et les machinations obscures du régime de Faure Gnassingbé.

Le Mouvement En Aucun Cas, déploiera, en outre, des centaines de militants dans tous les centres de vote, pour la veille citoyenne afin de se faire soi-même une idée du déroulement du scrutin et connaître, à l’aide des mécanismes que nous mettrons en place, le nom du vainqueur dès la clôture de ce scrutin.

Nous tenons, à rappeler, par ailleurs, qu’il ne s’agit pas d’un renoncement de notre position originelle mais d’une simple adaptation de celle-ci à la réalité pour éviter, qu’en se cantonnant à celle-ci on ne permette à Faure Gnassingbé d’obtenir en toute aisance le 4ème mandat qu’il recherche tant.

Fait à Lomé, le 20 février 2020

Pour le Mouvement En Aucun Cas,

Foly SATCHIVI

Hubert BATALA

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.