Scrutin du 22 février: Fabre de plus en plus isolé !

L’ancien chef de file de l’opposition semble désormais faire cavalier seul dans la course pour la présidentielle du 22 février prochain.  Candidat malheureux  en 2010 sous la bannière de l’UFC et en 2015 sous la bannière du CAP 2015, Jean Pierre Fabre s’apprête à repartir à la conquête de l’électorat togolais dans un contexte plutôt particulier.

Celui qui a toujours été considéré comme le candidat favori de l’opposition togolaise va, en effet, devoir composer  avec un adversaire qui reçoit, au fil des jours, les faveurs des autres leaders de l’opposition. Il s’agit de l’ancien Premier ministre Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo.

Désigné par Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro comme « candidat unique de l’opposition », Agbéyomé Kodjo mobilise au fur et à mesure, ses soutiens au sein de l’opposition au grand dam du candidat de l’ANC Jean-Pierre Fabre.

La plus grande pioche d’Agbéyomé Kodjo est sans doute Birgitte Adjamagbo qui, en 2015, avait soutenu la candidature de Jean Pierre Fabre. Hier mardi, la formation politique de Brigitte Adjamagbo (CDPA) a déclaré qu’elle soutenait la candidature d’Agbéyomé Kodjo.

En dehors des partis politiques de l’opposition membre des Forces démocratiques du Togo, l’ancien ministre  du Général Eyadema peut également compter sur d’autres mouvements de l’opposition comme la coalition « Les rassembleurs ». Le candidat de cette coalition Soter-Caïus Dovi s’est retiré de la course à la présidentielle hier mardi 14 janvier 2020 pour soutenir Agbéyomé Kodjo.

David TOUMI

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.