Scrutin du 22 février: chaque candidat aura 44 millions

En décembre 2019, le gouvernement togolais avait fixé le montant de la contribution de l’Etat au financement de la campagne électorale pour l’élection présidentielle de 2020.

D’une valeur de 500 millions de francs CFA, elle devrait aider les candidats dont les candidatures seront reconnues pour le scrutin à battre campagne.

Elle est de 500 millions de francs CFA. Selon le Conseil, 60% du montant sont répartis à égalité entre tous les candidats et 40% du montant de la contribution financée par l’Etat sont répartis proportionnellement aux suffrages obtenus entre les candidats ayant obtenu au moins 10 % des suffrages exprimés.

« Le montant de l’aide proposée tient compte de l’organisation de la campagne électorale pour les deux (2) tours par les candidats à l’élection présidentielle », avait précisé le communiqué du gouvernement qui avait ajouté que ce montant est fonction du nombre de candidats qui seront retenus par la Cour constitutionnelle.

En attendant l’ouverture de la campagne pour les présidentielles le 06 février prochain, les 7 candidats en lice recevront chacun du trésor public 43 millions de FCFA.

Il faut ajouter également que les représentants de ces 07 candidats dans les bureaux de vote seront pris en charge par l’Etat.

Cette aide ne sera pas remboursée quel que soit le score du candidat mais les candidats doivent justifier les dépenses à la Cour des comptes.

Les sept candidats retenus pour les élections présidentielles du 22 février prochain : Faure Gnassingbé, Tchassona Traoré, Jean-Pierre Fabre, William Kouessan, Aimé Gogué, Agbéyomé Kodjo, Komi Wolou.

Le scrutin est prévu le 22 février prochain.

Horizonnews.com

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.