Répression: Le rapport du REJADD et du RAIDHS est ‘tendancieux’ selon le gouvernement

38

Le gouvernement togolais conteste les chiffres de morts mentionnés dans le rapport du REJADD et du RAIDHS faisant état de plus de 100 morts au cours de la répression de la coalition des 14 partis de l’opposition.

Un rapport du Regroupement des jeunes africains pour la démocratie et le développement (REJADD) et du Réseau africain pour les initiatives de droits de l’homme et de solidarité (RAIDHS) dresse un bilan de plus de 100 morts au cours de la répression des manifestations de l’opposition entre aout 2017 et janvier 2018.

Suite à la publication de ce document dans certains journaux de la place, le gouvernement a sorti un communiqué hier après-midi dans lequel il parle de manipulation.

« … c’est donc avec stupéfaction et indignation que le gouvernement a eu connaissance de la publication d’un tel rapport dit « préliminaire », dont la finalité serait, selon ses auteurs, nous citons de ‘‘mieux informer sur les actes de violences dont ils ont été les témoins oculaires, de la part des forces de défense et de sécurité à l’encontre de citoyens aux mains nues’’ » lit-on dans le communiqué gouvernemental.

Les autorités au pouvoir soulignent qu’il s’agit d’un « rapport insultant, tendancieux et manipulateur ». Elles ajoutent ensuite qu’ «en réalité ce bilan est de sept (07) morts par balles et sept (07) morts pour diverses causes dont deux (02) militaires égorgés ».

Par conséquence, martèlent-elles, « les chiffres avancés dans le rapport du REJADD et du RAIDHS n’ont aucune commune mesure avec la réalité ».

A.H.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here