Risque d’effondrement du pont de Zébévi : L’ANC monte au créneau

28

Dans un communiqué rendu public hier mardi, les responsables de l’Alliance Nationale pour Changement (ANC) ont réagi par rapport au risque d’effondrement du pont de Zébévi.

Selon Jean-Pierre Fabre et ses collaborateurs, l’effondrement de ce pont qui relie la ville d’Aného à Zébé montre à suffisance que les populations de la préfecture des Lacs sont les « grands oubliés du régime cinquantenaire » des Gnassingbé.

« Cet effondrement s’ajoute à une liste déjà longue : Amakpapé, Lilikopé et bien d’autres ouvrages d’arts. Personne ne peut penser qu’un gouvernement responsable puisse faire l’économie de l’expertise et de la surveillance périodique des ponts qui assurent la circulation des personnes et des biens », indique le communiqué signé par Patrick Lawson, 1er vice-président de l’ANC.

Pour le parti de l’ex-chef de file de l’opposition, le régime « qui a pris en otage notre pays et ses populations depuis plus de 50 ans, ne cesse de montrer ses limites. Il

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here