Révélations : voici comment Samuel Eto’o est devenu le président de la FECAFOOT

• Personne ne misait sur Samuel Eto’o

• Il a pourtant fait mentir les pronostics

• Voici comment il a procédé

Lire aussi : Football : entre le Togo et l’Allemagne, Etienne Amegnido a fait son choix

A la surprise générale, Samuel Eto’o, ancien joueur du FC Barcelone et de l’Inter, a sévèrement battu le président sortant, Seidou Mbombo Njoya, qui avait été élu en 2018, mais dont la légitimité a été contesté jusqu’à la dernière minute par une frange des acteurs du football camerounais. Il n’y a pas eu match. Ce fut une véritable bérézina pour le président sortant.L’ancien international a été élu avec 43 voix, devant le président sortant, qui a recueilli 31 voix.

Seulement, lors de la campagne électorale, Seidou Mbombo Njoya ont affiché une sérénité quasi imperméable. Plusieurs délégués, pour le pas dire la majorité dans les régions lui ont accordé leur soutien à travers la signature des communiqué et autres. Pour beaucoup, c’était plié d’avance. Malgré la puissance (financière et soutien du monde des footballeurs) d’Eto’o, personne ne vendait cher sa peau. Certains disaient même qu’il allait se faire ridiculiser. Seulement, a la surprise générale, il a renversé les tendances lors du jour du vote.

D’ailleurs, lors du dépôt de sa candidature, le 17 novembre, Samuel Eto’o avait assuré qu’il serait le prochain président de la fédération camerounaise de football «malgré les tricheries».

Voici comment Eto’o a tout renversé

La stratégie du (…) Lire la suite de l’article sur une autre presse



Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.