REVELATION: le détournement de 500 milliards vaut 17 fois le budget de la présidence du Togo

Quand les confrères des journaux L’ALTERNATIVE et LIBERTÉ écrivent que la mafia Adjakly et fils ont détourné plus de 500 milliards de francs CFA, beaucoup ne comprennent pas ce qu’une telle somme signifie. Je vais essayer de nous donner une idée grâce à quelques comparaisons.


Lire aussi:Pétrole-gate: Faure Gnassingbé est en colère

En 2015, le VVV avait promulgué la loi n°2015-008 portant règlement du budget de l’État, gestion 2010 . L’article 4 de cette loi nous apprend qu’en 2010, les recettes que le Togo a pu collecter se chiffrent à 357.554. 373.991 de francs CFA. La mafia Adjakly et fils a détourné plus que ça.

L’article 5 nous apprend que les dépenses en 2010 de l’État togolais sont estimées à 432.943.601.240 francs CFA. La mafia Adjakly et fils a détourné plus que ça.

Changeons de registre

La réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé (nationale N°5) va coûter 214 milliards aux togolais. La mafia Adjakly et fils a détourné plus du double de ce montant. Un hôpital moderne et neuf avec 500 lits coûte à peu près 45 milliards de francs CFA. La mafia Adjakly et fils a détourné l’argent de 11 hôpitaux modernes et neufs au Togo.

Lire aussi:[Secret de Palais]: près de 1112 milliards de francs CFA déclarés sortis du Togo

Le budget annuel de la présidence de la république en 2005 était de 5 milliards de FCFA,
7.930.979.000 FCFA en 2009,
8.550.956.000 en 2010,
9.108.574.000 en 2011,
11.052.027.000 en 2012,
12.602.666.000 en 2013,
13.017.256.000 en 2014,
13.831.908.000 en 2015,
30.659.759.000 en 2016,
21.115.217.000 en 2017,
23.248.833.000 en 2018,
23.160.551.000 en 2019.

Précision importante, ces budgets sont distincts de ceux du ministère de la Défense qui est rattaché à la Présidence depuis 2007.

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.