Rencontre avec Boukpessi: ce que la DMK dit du retrait du CAR

Dans un communiqué rendu public au début de cette semaine, le CAR suspend sa participation au dialogue avec le gouvernement dans le cadre des préparatifs des élections régionales.

Le parti de feu Me Yaovi Agboyigbo pointe du doigt la volonté manifeste du pour de Lomé de fermer les yeux sur la crise post-électorale née de l’élection présidentielle de 2020.Le Car veut un dialogue inclusif.

A LIRE AUSSI: Sérail: qui est Esso Gnassingbé, le cousin qui a signé l’arrêt de mort de Kpatcha ?

Les responsables de la DMK, en conférence de presse ce jeudi 4 février 2021 à Lomé, ont manifesté leur soutien au Comité d’Action pour le Renouveau dans sa décision de ne plus participer à la Concertation Nationale entre Acteurs politiques (CNAP) initié par le régime lors de sa seconde rencontre avec les partis politiques dans le cadre des élections régionales prévues pour cette année.

« Ce qui se fait actuellement à la CNAP est un leurre et une vieille recette que tous les partis politiques de l’opposition démocratique doivent décliner. Ce dialogue est une manœuvre du régime RPT-UNIR pour contourner la volonté populaire », ont déclaré les responsables de la DMK.

A LIRE AUSSI: Duel Faure Agébyomé: les dessous d’une prise de position de Sébastien Nadot

Aussi, ont-ils souligné dans la déclaration liminaire de la conférence de presse que « les velléités de banalisation et de déni de la crise post-électorale qu’affiche le régime de fait à Lomé, soutenu par certains acteurs de la classe politique, sont un leurre et une grave faute politique et une méprise de la volonté populaire ».

Togoactualité

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.