Regrets un peu tardifs

320

La coalition de l’opposition a reconnu implicitement vendredi que la décision de boycotter les législatives avait été une grave erreur politique.

‘Toute échéance politique est un évènement majeur. Nous nous préparons aux élections à venir’, a déclaré vendredi Jean Kissi, l’un des responsables de cette coalition, au micro d’une radio privée.

L’intéressé refuse de parler de ‘boycott’, mais préfère évoquer le ‘rejet’ du processus électoral ayant conduit aux législatives du 20 décembre.

M. Kissi joue avec les mots, mais pour lui et ses amis, la note est amère, pas un élu dans la nouvelle Assemblée.

Deux scrutins attendent le Togo d’ici 2020, les consultations locales et la présidentielle.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here