Région des savanes-Des déplacés internes après l’attaque de vendredi !

De sources concordantes l’attaque terroriste meurtrière dans la nuit du 14 au 15 juillet 2022 au Nord du Togo entraine le déplacement massif des populations touchées vers autres endroits.

Après le passage des terroristes, des populations à la recherche d’abris se déplacent vers des endroits plus sécurisés. A Koundjoaré des villageois craignant pour leur sécurité, rapporté laabali.com, ont décidé de migrer plus à l’Ouest et au Sud à la recherche de plus de sécurité

Des localités comme Borgou, Yiegou, Ogaro… sont beaucoup plus concernées par ces émigrations, selon les informations.

Contacté par Radio Kanal K, un habitant de la région a rapporté dimanche nos confères de Togo Scoop Info : « Je suis avec ma vieille seule dans la maison actuellement parce qu’elle ne peut pas se déplacer. Tout le village se vide. Nous avons des informations d’une nouvelle attaque. Les forces de sécurité doivent nous sauver ».

Ces déplacés internes sont pour la plupart des femmes et des enfants sur les ânes.

Source : icilome.com