Réformes: le CAR exige le retour du CPDC

144

La décentralisation, le fichier électoral, la communalisation du pays…sont entre autres sujets qui animent les débats politiques. Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) de son côté estime que ces problématiques ne trouveront des solutions consensuelles que dans le Cadre permanent de dialogue et de concertation (CPDC).

Retour au Cadre permanent de dialogue et de concertation permanent. C’est la proposition du parti des déshérités. Au sujet du processus de relecture du code électoral, une délégation du CAR a rencontré le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Payadowa Boukpessi.

Dans un communiqué, elle dit avoir «fait observer au ministre de l’Administration Territoriale que les sujets pour lesquels elle est conviée font partie des réformes institutionnelles et constitutionnelles dont les modalités de discussions sont fixées au point 3.1 de l’Accord Politique Global. Le cadre prévu à cet effet a été créé par décret N°2007-050 en date du 30 avril 2007 ( NDLR, le CPDC) ».

Par conséquence, le parti du rouge demande à Payadowa Boukpessi de convoquer le CPDC pour des discussions devant aboutir à des élections libres, transparentes et crédibles.

A.H.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here