Réformes : Dama Dramani préfère éviter un référendum

341

En ouvrant mardi la seconde session ordinaire du Parlement, le président de l’institution, Dama Dramani, a reconnu qu’elle avait un caractère particulier et exceptionnel.

En effet, les députés seront appelés à se prononcer sur un projet de réformes constitutionnelles partant, notamment, sur la limitation du nombre de mandats présidentiels et sur une modification du mode de scrutin.

Une session qui s’ouvre à moins de 3 mois des élections législatives et dans un contexte sociopolitique dominé par des négociations entre le pouvoir et l’opposition sous la facilitation de la Cedeao. 

Un projet de loi sur des réformes constitutionnelles avait été envoyé à l’Assemblée il y a un an, mais il n’avait pas obtenu la majorité requise.

‘Les députés sont soit appelés soit à faire le choix de la dignité et de l’honneur en adoptant cette fois-ci les réformes envisagées à la majorité des 4/5 ou bien, ce que je ne souhaite pas, ils choisiront d’emprunter la voie qui ne grandira pas l’image de l’institution en votant une seconde fois à la majorité des 2/3 et renverront le texte au référendum’, a déclaré Dama Dramani. 

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here