Réformes : Daboya hostile au mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours 1 août 2017

209

Réformes : Daboya hostile au mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours                                                                             1 août 2017
Awa Nana-Daboya, Présidente du Hcrrun

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk
Tout porte à croire que le mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours ne sera jamais une réalité au Togo. La présidente du Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (Hcrrun) Awa Nana-Daboya vient de le confirmer à la population du Grand Nord.

En tournée dans le Kpendjal, Awa Nana-Daboya, réagissant à l’intervention du responsable local d’un parti politique de l’opposition dans la localité, s’est montrée hostile au mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

A l’en croire, il s’agit d’un mode de scrutin onéreux qui peut s’avérer budgétivore pour le gouvernement togolais. L’information a été rapportée par Binafame Kohan Kidékiyimé, des Forces Démocratiques pour le Renouveau (FDR).

Le responsable en question a répliqué en rappelant Awa Nana que les pays tels que le Bénin, le Burkina, le Niger ne sont pas plus riches que le Togo mais ils organisent des élections à deux tours.

Notons que le scrutin uninominal majoritaire à deux tours fait partie de l’Accord Politique Global de 2016. Pourtant le pouvoir en place s’obstine à le fouler au pied en brandissant des arguments à dormir debout.

En réalité, il est question de volonté !

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here