Rechercher des solutions durables

Djossou Sémondji, conseiller du chef de l’Etat, a tenu à apporter les clarifications nécessaires concernant la libération d’un certain nombre de détenus annoncée hier dans un communiqué publié par le gouvernement. Ces personnes avaient été arrêtées lors des récentes manifestations de l’opposition.

‘Si quelqu’un n’est pas encore jugé, c’est clair qu’il ne peut pas être concerné par cette mesure. Les libérations sont évidemment intervenues en accord avec la justice qui a jugé que 42 cas devaient être revus’, a-t-il déclaré mardi.

M. Sémondji asouligné la bonne volonté des autorités ; il a appelé l’opposition à en faire autant.

‘Nous devons aller aux discussions pour rechercher des solutions durables’, a-t-il recommandé.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.