Rappel à l’ordre

152

La Cedeao qui s’investit dans le règlement de la crise politique au Togo s’est foulée d’un nouveau communiqué pour mettre en garde tous ceux qui seraient tenter d’exacerber la haine et d’inciter à la violence.

L’organisation ouest-africaine demande à toutes les parties prenantes ‘de s’abstenir de recourir à la violence et de s’engager sur la voie du dialogue et de la concertation pour résoudre leurs différends’.

La Cedeao fait référence à des écrits et des propos qui sont diffusés pour appeler à des initiatives qui sont susceptibles de créer le désordre et de susciter la violence.

Les facilitateurs estiment que la diffusion de tels messages sont de nature à compromettre les efforts en cours pour mettre fin à la situation difficile que connaît le pays.

Le rappel à l’ordre de l’organisation vise en particulier ceux qui s’activent sur les réseaux sociaux pour propager de fausses informations et dont le contenu constitue clairement un appel à la violence.

Sans la nommer directement, la Cedeao s’adresse aussi à la coalition de l’opposition qui ne semble pas vouloir respecter les clauses contenues dans la feuille de route adoptée fin juillet 2018.

Le contexte est particulièrement sensible avec l’ouverture dans quelques jours de la campagne électorale en vue des législatives prévues le 20 décembre et l’appel à manifester de certains opposants.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here