Rafles : quand une femme accouche dans une gendarmerie

639

Sortie tard dans la nuit pour chercher son enfant, une dame enceinte s’est vue embarquée par la gendarmerie à Agoè Nyivé. Cet incident est relaté par le vice-président du CAR Nador Awuku sur une radio de la place et repris par Togotopinfos.

C’est dire que les rafles organisées dans différents quartiers surtout Agoè n’épargne personne. En quoi une femme enceinte peut-elle porter atteinte à la sécurité d’un pays? La question mérite d’être posée, mais les gendarmes le weekend dernier n’ont pas réfléchi à deux reprises avant d’embarquer la femme pour la gendarmerie.

« Le lendemain, à la grande surprise de tous, la jeune dame, sans doute secouée par les circonstances, accouche prématurément à son lieu de détention sans une forme d’assistance », écrit le confrère.

Longtemps dénoncé par les politiques et plusieurs organisations de la société civile, mais ces rafles continuent de plus belle.

M E

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here