Qui est Tefrij Abdallah, l’homme qui fait la loi au Port de Lomé ?

892

Il s’évertue chaque jour que Dieu fait, à s’affubler de titres pompeux pour arnaquer et escroquer les naïfs. Conseiller spécial du nouveau président du Niger Mahamadou Issifou, chargé de mission à la présidence togolaise, ami de Kpatcha Gnassingbé, d’Agbéyomé Kodjo, DG de sociétés, il ne manque pas d’astuces pour épater ses interlocuteurs auxquels il promet des choses inimaginables. Il raconte à qui veut l’entendre qu’il est très introduit dans le système du clan Gnassingbé. Son géniteur qui avait quitté son Algérie natale sans le moindre sous était devenu millionnaire par la suite sous Gnass père. Lui, c’est bien sûr TEFFRIJ Abdallah l’Algérien naturalisé togolais, le propriétaire du parc Abdallah au port autonome de Lomé, l’homme qui se targue d’avoir tout le gotha du pouvoir togolais dans sa poche.

Si le Togo ne se porte pas aussi bien sur tous les plans aujourd’hui, c’est par la faute d’individus comme TEFRIJ Abdallah, le parfait sosie du Libanais Maroune Saad qu’il n’apprécie d’ailleurs pas. Tous les coups fourrés de la République, TEFRIJ Abdallah y est trempé en complicité avec des officiers véreux dont certains émargent à l’Agence Nationale de Renseignements. Il dispose d’un redoutable mode opératoire toujours identique. Il approche sa proie, lui met en confiance par son allure cool et posée et finit par la baratiner avec son supposé carnet d’adresses épais comme la peau d’un éléphant. TEFRIJ Abdallah agit au sein du microcosme affairiste togolais comme ce sous officier de la gendarmerie dont nous taisons le nom, qui passait son temps à soutirer des sous aux naïfs sous prétexte qu’il va œuvrer pour que ceux-ci soient décorés. Un jour, ce quidam tombe sur la femme d’un ami d’un autre gendarme. Ce dernier tendit un piège à son collègue escroc qui dut son salut grâce aux interventions de relations qui supplièrent le gendarme justicier de tout faire pour que la hiérarchie n’en soit au courant. Tout le monde sait comment le pouvoir récompense ses fidèles à travers les décorations.

Allez y savoir ce que TEFRIJ Abdallah fait actuellement de sa société de gardiennage AGIRIS dont les employés impayés menacent de débrayage. Malheureusement, c’est avec les hommes comme TEFRIJ Abdallah que le régime togolais aime à dealer. Tous ceux qui se ressemblent, s’assemblent, cet adage n’a fait que voir juste. Au Togo, tous ceux qui n’aiment pas du tout les affaires propres dînent le soir ensemble à la même table sous la bénédiction de Satan leur idole. Ce n’est pour rien si Abdallah est allé se taper une villa dans la cité huppée de la résidence de la caisse à quelques encablures du big boss Faure et de certains mogos puissants du régime dont Ingrid Awadé, le contre amiral Awa Béléi…Pour pouvoir mieux arnaquer, TEFRIJ Abadallah n’hésite pas à jouer de sa proximité avec ces pontes du clan. Une véritable peste au Togo, cet homme a plus d’un tour dans son petit sac d’arnaqueur, d’escroc et de repris de justice. Mais où est Massina Yetrofei pour qu’un algérien fasse la loi au Togo sans aucune peur? Selon les recoupements du Lynx, Massina l’impénitent flic ou mieux l’espion à la solde de la DGSE et de la DST ne voit dans sa loupe que les pro Kpatcha. Comme si il y avait deux sortes de bandistisme sous le soleil. Bienvenue dans la jungle togolaise. Nous reviendrons abondamment sur ce pied nickelé algérien qui est devenu une menace à ciel ouvert pour la république.

Baba Tunde

Source : Lynxtogo.info

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.