Quel bilan 40 ans après la journée de l’arbre ?

102
Quel bilan 40 ans après la journée de l’arbre ?

Le 1er juin de chaque année est consacré à la journée nationale de l’arbre. C’est depuis 1977 que feu Général Gnassingbé Eyadema a institué cette journée au Togo pour lutter contre l’avancée du désert, protéger l’environnement et favoriser la multiplication de nouvelles espèces végétales dans le pays.

Des efforts ont été faits depuis 40 ans mais des défis restent encore à relever, fait noter le ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, André Kwassi Jonhson. Le taux de reboisement annuel qui était de 1000 hectares dans les années 1980 est passé à 2000 en 2010. Le rythme de reboisement est aujourd’hui en progression mais insuffisant face à la demande intérieure en bois de plus en plus en hausse.

Pour faire face à la situation, le Togo s’est lancé de nouveaux défis qui vont de la réduction de la pression humaine sur les espaces plantés, à la conservation, la valorisation et la diversité biologique ainsi que la gestion du couvert végétal, tout ceci pour redynamiser la couverture forestière du pays.

Pour ce faire, le Togo a initié un programme national de reboisement qui a pour ambition d’aménager 300.000 hectares de forêt, 34.400 hectares de nouvelles surfaces plantées et 265.600 hectares de surfaces restaurées d’ici à 2021.

Raphaël A.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here