Quand les médecins se préoccupent du sort des … greffiers

49

En dépit des discussions en cours avec le ministère de la Santé, le syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (Synphot) a déposé un préavis de grève pour mardi.

Aux revendications strictement corporatistes, les médecins, infirmiers et sages femmes demandent maintenant des choses qui n’ont rien à voir comme la libération d’enseignants interpellés récemment, ‘l’arrêt des pressions et menaces dont sont souvent victimes les responsables des syndicats des greffiers’, ou l’amélioration des conditions de travail au ministère de la Fonction publique.

On a du mal a voir le rapport.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here