PyeonChang 2018 : « Au lieu de soutien moral, c’est d’un soutien financier dont j’ai besoin », Mathilde Amivi Petitjean

PyeonChang 2018 : « Au lieu de soutien moral, c’est d’un soutien financier dont j’ai besoin », Mathilde Amivi Petitjean

Le Togo a été représenté aux jeux d’hier de PyeonChang 2018 (en Corée du Sud) par Mathilde Amivi Petitjean. Tous les espoirs ont été anéantis après son élimination dès l’entrée de jeu. Elle explique ses prestations décevantes par le manque de moyens matériels et financiers.

En effet, la Togolaise sur le sprint de10 km libre féminin, termine à la 83è place sur 90 avec un chrono de 32 min 35 s 2. Avant, sur 68 athlètes, elle s’est classée 59è en 3min 45s 93 de retard dans les qualifications de ski de fond.

« Il y a quatre ans (à Socthi en Russie, NDLR), j’avais l’impression d’avoir de la chance d’être là. Aujourd’hui, je ne suis plus intimidée », a-t-elle déclaré sur franceinfo. « Le comité national olympique togolais me soutient moralement, mais j’ai plutôt besoin d’un soutien financier. Ce n’est pas grâce à lui que je suis là », a expliqué Petitjean.

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.