Purifications: La CDPA inquiète du sort des âmes des compatriotes tués

168

Pascal Adoko, Secrétaire général adjoint de la CDPA

Pour la Convention Démocratique des Peuples Africains, les cérémonies de purification du Togo en cours sont une pure «comédie».

C’est ce que Pascal Adoko, secrétaire général adjoint du parti s’est contenté de déclarer sur la radio victoire Fm ce matin, avec beaucoup d’efforts pour éviter d’en dire davantage, par respect la fonction des prêtres catholiques et traditionnels et des pasteurs qui ont porté crédit à ces activités organisées par le gouvernement.

Seulement, l’homme s’interroge sur le sort réservé au sang versé par nos compatriotes rien que pour la cause de la démocratie et de l’alternance en l’occurrence, les victimes d’Atakpamé en 2005 puisque 12 ans après, leur mort n’a pas payé.

Les gens sont morts pour que la démocratie s’instaure au Togo, ils diront qu’ils sont morts pour rien. Les gens qui sont morts en 2005, pense-t-on qu’ils sont contents de ce qui se passe depuis 12 ans et que là-bas, leur âme peut reposer en paix? interroge Pascal Adoko

Pour rappel la CDPA est un parti membre de la coalition CAP 2015 dirigé par Brigitte Adjamagbo Johnson également secrétaire générale dudit parti.

A. Lemou

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here