Publicité invasive

36

Les rues et avenues de la capitale sont inondées de panneaux publicitaires installés généralement en toute illégalité. La majorité ne sont pas entretenus et constituent une menace pour la sécurité des passants et des automobilistes. Ils génèrent également de la pollution visuelle.

La ville de Lomé veut mettre un terme à cette anarchie. Les propriétaires de supports d’affichage sont invités à faire une déclaration auprès des services municipaux. Les dossiers seront examinés. Ceux retenus devront payer une taxe annuelle.

Les récalcitrants verront leurs panneaux démontés avec une amende à la clé.

L’affichage extérieur reste encore au Togo un bon moyen de toucher le public et il n’est pas prêt d’être remplacé par la télévision ou internet.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here