PSG : les conseils de Ronaldo à Neymar sur les blessures et simulations (Vidéo)

36


Le brésilien Ronaldo a inscrit 62 buts avec la Seleçao durant sa carrière. Neymar, qui en est à 61, va prochainement le rejoindre, puis le dépasser pour devenir le deuxième meilleur buteur de l’histoire de son pays (derrière le légendaire Pelé et ses 77 réalisations).

En attendant, les deux Brésiliens ont été réunis par le site Otro pour parler des blessures dans le foot. Un sujet qu’ils maîtrisent tous les deux. Et le Ballon d’Or 1997, longtemps freiné par de graves problèmes au genou, en a profité pour donner quelques conseils à la star du PSG, actuellement touchée à la jambe gauche et forfait pour environ un mois.


Tu ne dois jamais te blâmer parce que tu es blessé ou te mettre plus de pression que tu n’en as déjà, lui explique-t-il. Concentre-toi seulement sur ta blessure, reste proche de ceux que tu aimes et prends le temps qu’il te faut, parce que les gens veulent te voir complétement guéri sur le terrain (…) Ton environnement doit être calme. Tu es responsable de ce que fais sur le terrain. En dehors, le reste, ça ne regarde personne. Laisse les gens dire ce qu’ils veulent et prend du plaisir sur le terrain.

Ronaldo “El Fenomeno” en a également profité pour évoquer le problème des simulations. En regrettant d’en voir de plus en plus :Les arbitres ont une tâche très difficile parce qu’il y a beaucoup de championnats où on voit des joueurs simuler. Le football est en train de devenir moins éthique. Je pense que le rôle des arbitres devient plus dur.” Sur ce sujet, l’ancien buteur de l’Inter Milan et du Real Madrid s’est à nouveau adressé directement à Neymar, souvent critiqué et moqué pour ses exagérations.


Ça a été une polémique dans ta vie pendant un moment, concernant ta façon de jouer. Une fois, j’ai de ça avec toi et ton père et vous m’avez expliqué la difficulté que tu avais, depuis le début de ta carrière, de te défendre physiquement, raconte Ronaldo. Tu étais beaucoup plus mince et tu t’es défendu en chutant quand il le fallait. Tu te protégeais en évitant ces chocs. Et je pense que tu l’as très bien fait. Laisse-les dire ce qu’ils veulent. Tu dois te protéger. Personne ne le fera pour toi.” Un discours touchant pour le “Ney”, qui a conclu en souriant, sur le ton de la plaisanterie:Tu vois, je ne me suis pas protégé et maintenant ma jambe me fait mal!“.

Avec bfmtv

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here