Prolifération des carrières de sable et graviers : un comité pour décourager les exploitants

62

Les exploitations de sable et de graviers poussent comme des champignons, ceci sans aucune autorisation administrative. Ceux-ci ne tiennent également pas compte des impacts environnementaux, or des lois régissent ces exploitations.

Afin de lutter contre ce phénomène de prolifération anarchique des carrières de sables, un comité ad hoc a été mis en place par l’Agence National de Gestion de l’Environnement (ANGE) et le ministère des Mines et de l’Energie. Ce comité a pour mission de mettre en place une feuille de route pour décourager les exploitants de carrières.

Le comité, composé d’agents forestiers et des policiers ont initié une patrouille de dissuasion sur la côte togolaise déjà rongée par l’érosion côtière. Pour Koffi Adadji, le Directeur Générale de l’ANGE, il est question de dire « à la population que le gouvernement a initié un certain nombre de mesures pour essayer de stabiliser l’avancée de l’érosion côtière. Il s’agit, entre autres, du projet WACA qui sera bientôt exécuté, de la mise en application des règlements interdisant l’exploitation du sable marin ».

M E

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here