Prof Akodah AYEWOUADAN : «…A aucun moment, elle n’a affirmé qu’on allait inoculer des vaccins périmés à nos concitoyens »

Le ministre togolais de la Communication et des médias, prof Akodah AYEWOUADAN, intervenait ce jeudi sur la polémique autour de cette déclaration du Premier ministre, Me Victoire Tomegah-Dogbé en ces termes : «…Nous sommes obligés de passer à une autre stratégie, pour être plus agressif, pour faire peur aux gens ».

Rappelons le pour la circonstance, la cheffe du gouvernement a tenu ces propos mardi devant l’Assemblée nationale au cours des débats sur la nouvelle stratégie visant à contraindre les togolais à se faire vacciner contre la maladie du Coronavirus. Selon prof Akodah AYEWOUADAN, la déclaration de Me Victoire Tomegah-Dogbé a été sortie de son contexte.

« Il faut arrêter de transformer les propos du Premier ministre. Il faut que les uns et les autres arrêtent de les faire sortir de leur contexte dans le but de désinformer la population. Les propos de Mme le Premier ministre étaient très simples et très clairs. Le Premier ministre dit plutôt que nous devons tout faire pour éviter de perdre des vaccins par péremption, à aucun moment, elle n’a affirmé qu’on allait inoculer des vaccins périmés à nos concitoyens », a indiqué le Porte-parole du gouvernement.

Et de poursuivre : « Il suffit de réécouter la transcription des échanges complète des débats pour saisir le sens de la pensée du Premier ministre ».

« Le challenge ici, c’est de garder nos concitoyens en vie, pour que nous puissions avancer (…) Arrêtons de croire aux fake-news qui circulent sur les réseaux sociaux et allons-nous faire vacciner pour que cette maladie soit vaincue afin que nous puissions être libres et vaquer librement à nos occupations », a-t-il ajouté.

Il faut tout de même noter que la déclaration du Premier ministre a suscité une avalanche de commentaires auprès des internautes et des acteurs politiques du pays à l’instar de Nathaniel Olympio, leader du parti des Togolais qui écrit : « Non, madame la cheffe du gouvernement, on ne dirige pas un peuple en lui faisant peur ».

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.