Privatisation de Togocom : L’ATC demande des comptes

99

Togocom (Togotelecom et Togocellulaire) n’est plus togolais. La société passe aux mains des Malgaches qui détiennent désormais 51% du capital. Mais les conditions dans lesquelles le processus de cette privatisation s’est déroulé restent encore floues pour les Togolais. L’Association togolaise des consommateurs (ATC) monte au créneau et demande des comptes.

Communiqué de l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) relatif à la privatisation du Groupe TOGOCOM

Acté depuis le 16 novembre 2018 par le vote de l’Assemblée Nationale en faveur de l’ouverture du capital du Groupe TOGOCOM (Togotelécom, Togocel), la privatisation de ce Groupe s’est concrétisée le mercredi 6 novembre 2019 avec l’annonce du rachat de 51% de son capital par le Consortium Agou Holding, composé du conglomérat malgache AXIAN GROUP et du Capital-investisseur Emerging Capital Partner (ECP).

Selon le Gouvernement, l’ouverture du capital de ce Groupe devra lui permettre de se doter de moyens nécessaires à la réalisation de ses ambitions.

Prenant acte d’une telle décision de nature historique l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) demande au Gouvernement d’apporter aux populations, les éclaircissements nécessaires sur les conditions et les modalités dudit contrat en l’occurrence les objectifs de cette privatisation ainsi que les résultats attendus.

L’ATC, espère que cette nouvelle orientation devrait permettre au Groupe TOGOCOM de satisfaire non seulement la forte demande des consommateurs d’accessibilité à des services d’excellente qualité et à bas prix sur toute l’étendue du territoire, mais aussi de financer ses projets en adoptant une approche innovante pour leur mise en œuvre.

En tout état de cause, l’ATC reste vigilant sur les incidences que cette opération peut avoir sur le quotidien du Consommateur Togolais, bénéficiaire des services de TOGOCOM.

Fait à Lomé, le 12 novembre 2019
L’ATC

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.