Présidentielles 2020 : Jean-Pierre Fabre dénonce des perturbations dans plusieurs villes du pays

La campagne pour le compte de l’élection présidentielle du 22 février 2020, se poursuit sur toute l’étendue du territoire national. A l’intérieur du pays, la situation n’est pas très rose pour l’Alliance nationale pour le changement (ANC) et son candidat, Jean-Pierre Fabre.

C’est du moins ce qu’affirme le candidat de l’ANC et son équipe. Tout comme à Tandjouaré, Gando, Guerin-Kouka et Bassar, l’ex-Chef de file de l’opposition dit n’avoir pas pu tenir son meeting prévu mardi 11 février 2020, à Sotouboua. Et pour cause, « un groupe de jeunes habillés en T-shirts blanc-bleu a bloqué le passage du convoi de l’ANC dans un 1er temps, puis occupé ensuite le lieu du meeting », a appris l’Agence de presse AfreePress.

Pour Jean-Pierre Fabre, il s’agit d’une manipulation des jeunes de ces diverses localités par le régime afin que la « vérité n’atteigne » pas les habitants des villes en question. « Je crois que c’est quelque chose de prémédité, d’organiser pour nous empêcher de nous adresser aux populations. C’est depuis le début de notre tournée…», a-t-il déploré avant d’ajouter : « C’est la preuve qu’ils ont peur de nous. Préparez-vous à voter et à préserver votre vote », a-t-il insisté. L’affaire est signalée à la Commission électorale nationale indépendante par la cellule de communication de Jean-pierre Fabre, a déclaré le candidat.

Anika A.

source : afreepress

Source : TogoActu24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.