Présidentielle: ces prédictions qui risquent de déplaire à Agbéyomé

Avec le niveau de mobilisation, de détermination et d’engagement du candidat Faure Gnassingbé, des cadres, des militantes et des militants du parti UNIR, Gilbert Bawara ne voit pas comment l’opposition togolaise puisse obtenir un second tour pour l’élection présidentielle du 22 février prochain. Pour lui, le président sortant sera nettement réélu dès le soir du 22 février pour que l’argent du 2e tour serve à autre chose.

« Tout cela préfigure une victoire nette, éclatante et incontestable dès le 1er tour. Ce qui permettra à notre pays de faire économie des ressources qui auraient été consacrées au 2e tour afin de répondre aux priorités véritables de nos populations », a déclaré mercredi Gilbert Bawara sur Victoire FM.

Le haut cadre du parti au pouvoir prédit une débâcle pour l’opposition togolaise. Gilbert Bawara estime toutefois que Faure Gnassingbé mène une campagne sobre en veillant à écouter les populations et à recueillir leurs contributions.

« C’est pratiquement une campagne participative. C’est une des rares fois qu’on voit cela dans le monde… Ce sont les populations elles-mêmes qui mènent campagne a disant que le pays jouit de la sécurité, de la stabilité et de la paix et qu’il y a beaucoup de réalisations, des réformes conjuguées au leadership, l’autorité et l’expérience du Président comme un homme d’Etat et qu’il faut l’accompagner à intensifier le développement du pays, à offrir les meilleures conditions aux populations en veillant à ce qu’il y ait la justice sociale pour que les jeunes et les femmes aient une vie épanouie », déclare M. Bawara.

Gilbert Bawara a par ailleurs déploré les incidents qu’il y a eu depuis le début de la campagne dans la partie septentrionale du pays avec les empêchements de certains meetings des candidats de l’opposition.

« S’il y a quelqu’un qui n’a aucun intérêt à ce que cette campagne soit ternie par des incidents mineurs, c’est le candidat Faure Gnassingbé et le parti UNIR… Ce sont des actes totalement isolés », a jugé le ministre en campagne.

Le ministre admirateur de Faure Gnassingbé fait remarquer qu’au vu de la mobilisation, le président sortant est un aimant qui attire. M. Bawara avance un bilan extraordinaire du Chef de l’Etat sortant qu’il va améliorer lors du nouveau mandat.

Sur les plans politique, social, de l’électrification, de la desserte en eau potable, de l’agriculture, de l’amélioration du climat des affaires, le ministre présente un bilan élogieux qui constitue désormais la base du développement du pays dans les prochaines années.

Notons que Gilbert Bawara est également sur le terrain. Après Zongo et Adéticopé lundi, il a mobilisé les populations de la Préfecture de Blitta notamment à Blitta-Gare, à Assouma Kondji, Alomgni, à Pagala-Gare, Tchar-Baou et Dakro.

Togobreakingnews.info

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.