Présidentielle : Aucun « homme d’État » parmi les candidats de l’opposition (M.Bawara)

Il n’y a aucun « homme d’État » parmi les six candidats de l’opposition qui affronteront le président Faure Gnassingbé dans les urnes le 22 février, a affirmé ce mercredi Gilbert Bawara (ministre de la fonction publique).

Démarrée le 6 février, la campagne électorale en vue de cette présidentielle, prendra fin le 20 février. Tous les sept candidats dont Jean Pierre Fabre (ex-chef de file de l’opposition) et l’ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo se sont lancés dans la bataille. M.Fabre et le président sortant sillonnent les localités du nord du pays, de puis l’ouverture de la campagne électorale.

Invité sur radio Victoire Fm ce mercredi, Gilbert Bawara a estimé qu’aucun des six candidats de l’opposition n’a la carrure d’un « homme d’Etat ».

« Quand vous voyez les six autres candidats, qui d’entre eux vous donne le sentiment qu’il a les qualités d’un chef d’État ? Ils n’ont pas encore les qualités requises pour être un homme d’État », a affirmé le ministre.

« Ils peuvent éventuellement être ministres ou des collaborateurs du président Faure. Et naturellement, je suis certain que le président Faure leur tendra la main au lendemain de sa victoire ».

Ce dernier n’a pas manqué de dresser brièvement le bilan des trois mandats (15 ans) de Faure Gnassingbé dans plusieurs domaines, après de lancer un appel pour une campagne électorale apaisée.

« Je souhaite que les togolais finissent la campagne dans un esprit joyeux, dans le respect mutuel et qu’il n’y ait plus de petits incidents que nous avons connus et qui sont déplorables », a-t-il lancé.

Un vote massif au candidat Faure

« Et surtout que nous nous engageons mutuellement et collectivement à apporter un vote massif au candidat le meilleur. Et le candidat le meilleur, c’est celui qu’on a vu à l’œuvre, celui dont on connaît le leadership, l’esprit d’ouverture, la capacité à gérer un pays en ces temps de turbulences dans la sous-région : c’est le président Faure Gnassingbé », a vanté le ministre.

Ainsi, a-t-il poursuivi, « nous allons nous épargner un deuxième tour et des ressources qui seront dilapidées. Donnons-lui beaucoup d’énergie, beaucoup d’élan, en votant massivement pour lui ».

« Nous savons qu’il va gagner, c’est une évidence compte tenu de ce que nous observons sur le terrain. Ce que nous recherchons, c’est un score le plus élevé possible pour qu’il entame ce mandat avec beaucoup plus d’énergie et de dynamisme », a conclu M.Bawara. FIN

Junior AUREL

source : savoir news

Source : TogoActu24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.