Présidentielle 2020 : Me Apevon remonté contre la candidature de Dr Gnagnon

156
Présidentielle 2020 : Me Apevon remonté contre la candidature de Dr Gnagnon

Me Dodji Apévon, président des Forces Démocratiques pour la République (FDR) a réagi à la déclaration de candidature de Dr Jean-Emmanuel Gnagnon, ex-Secrétaire à la Communication des FDR, qui a quitté le parti.

Les Forces démocratiques pour la République (FDR) ont trois (03) ans. A l’occasion de cet anniversaire, responsables et militants se sont retrouvés au siège de cette formation politique pour faire le bilan des activités. Une occasion saisie par le président national du parti pour revenir sur le cas Emmanuel Gnagnon.

Le président national des FDR n’est pas passé par quatre chemins pour fustiger le comportement de son ancien membre. Selon Me Apévon, la déclaration de candidature de Dr Gnagnon est totalement contre les idéaux de son parti (les FDR) dont il était membre.

« Un parti politique, c’est des règles qui le gouvernent. Un individu ne peut pas se lever contre l’option prise par le parti et dire qu’il est candidat. Non. Cette candidature de Dr Gnagnon est une candidature qui est quelque chose d’anachronique », a lâché le président des FDR.

A en croire Me Apévon, dans les jours à venir, le conseil de direction du parti (les FDR) prendra des sanctions appropriées à l’encontre de Dr Gnagnon. Il estime que le comportement déviant de cet ex-Secrétaire national chargé à la Communication des FDR est déloyal.

« C’est incompréhensible. Lorsque nous parlions d’union de l’opposition pour aller régler les problèmes qui est le nôtre, et à l’interne il y a des individus qui s’écartent de la ligne, ils ne sont plus dignes d’être dans nos rangs », a-t-il conclu.

Notons qu’avant même d’annoncer sa candidature, Dr Gnagnon a pris soin de publier sur sa page Facebook, son retrait des FDR. Tout porte à croire qu’il a tout préparé d’avance.

Mais comment quelqu’un qui n’a pas eu assez de voix pour être élu un simple maire lors des dernières élections municipales peut prétendre aller à la présidentielle pour briguer la magistrature suprême ?

Voilà l’une des questions qui brûlent les lèvres de nombreux observateurs, depuis que ce jeune politique a annoncé sa candidature pour le compte de la présidentielle de 2020.

Godfrey Akpa

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here