Présidentielle 2020: l’opposition remet le pouvoir à la table de discussion

977

La classe politique opposante au régime en place au Togo, a rendez vous ce mardi avec le locataire du Ministère de l’Administration territoriale et des collectivités locales, Payadowa BOUKPESSI. L’information est relayée par notre confrère togobreakingnews.

Alors que le Togo s’achemine à organiser la présidentielle prévue dans entre le mois de février et mars, les acteurs politiques sont divisés sur le cadre électoral notamment l’organisation du recensement électoral, le fichier électoral et la cour constitution chargée de valider les candidatures et de proclamer les résultats définitifs. 
L’opposition réclame une Commission électorale nationale indépendante (CENI) consensuelle, la refonte du fichier électoral et bien d’autres sujets qui divisent la classe politique.

Face au ministre BOUKPESSI, l’opposition devrait redire tout le mal qu’il pense de l’organisation du scrutin. La semaine dernière, l’opposition a fait part à une mission conjointe ONU-CEDEAO en visite au Togo pour s’enquérir de l’état d’avancement du processus électoral, ses craintes.
Certaines organisations de la société civile et des partis politiques sont allés plus loin en demandant la suspension du processus. Au cours d’une rencontre avec la presse hier, le front citoyen « Togo debout » entend saisir ce jour le chef de l’Etat par courrier sur l’organisation du scrutin.
La rencontre ministre de l’administration et partis politiques est prévus sur le coup de 15h au cabinet du ministre.

illustration

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here