Présidentielle 2020 : Les conseils de François Boko aux candidats de l’opposition

0

Même si le processus électoral est vicié, l’ancien ministre togolais de l’Intérieur, François Boko, estime que l’opposition a encore sa chance de réaliser l’alternance 2020. Dans ses dernières publications sur son compte Twitter, l’avocat togolais a invité les candidats de l’opposition à une union stratégique.

Il faut, d’entrée de jeu, préciser que c’est l’invalidation des candidatures de Kodjovi Aubin Thon et de Kagbara Innocent par la Cour Constitutionnelle qui a fait réagir le Saint-Cyrien. Pour François Boko, l’invalidation de la candidature de ces deux « figurants » est une grosse opportunité que le régime RPT-UNIR vient d’offrir – sans le savoir- aux vrais candidats de l’opposition en lice pour la présidentielle de 2020. Selon lui, il s’agit d’une chance historique au peuple pour faire bouger les lignes.

« En invalidant les candidatures des deux faux-nez du RPT-UNIR, le régime vient d’offrir une chance historique au peuple pour faire bouger les lignes et obtenir les meilleures conditions de transparence et le cas échéant une transition pour l’avancement de la démocratie au Togo », a posté l’avocat sur son compte Twitter.

Pour que l’alternance politique soit une réalité en 2020, l’ancien ministre de l’Intérieur convie d’urgence les six (6) candidats de l’opposition démocratique togolaise « à un conclave en vue de définir les meilleures stratégies face cette situation ».

Par ailleurs, Il sonne la mobilisation en demandant aux acteurs de la société civile et au peuple togolais tout entier de se mobiliser pour accompagner et imposer une dynamique unitaire pour le succès d’une telle démarche.-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.