Présidentielle 2020 : Le plan d’effritement des voix de l’opposition en marche

La Cour constitutionnelle a publié vendredi dernier la liste définitive des candidats retenus pour l’élection présidentielle dont le premier tour est fixé au 22 février prochain. Sur les 7 candidats, six sont issus de rangs de l’opposition. Une multitude de candidatures qui fait les affaires du pouvoir. Explications !

A moins d’un cataclysme, les Togolais iront aux urnes le 22 février prochain pour le compte du premier tour de l’élection présidentielle 2020. Pour gagner cette élection, le pouvoir semble suivre un plan méthodiquement préparé.

Le pouvoir écarte ses alliés…

Pour se renforcer le parti au pouvoir a décidé d’écarter certains de ses alliés. En effet, alors qu’il était le tout premier candidat à se déclarer pour l’élection présidentielle, le Net de Gerry Taama a finalement jeté l’éponge. Les spéculations disent que l’ancien officier de l’armée aurait été contraint, par ses bienfaiteurs, de se retirer de la course pour éviter de faire ombrage à Faure Gnassingbé dans certaines localités. Tout compte fait, le désistement du candidat du Net ne va pas bénéficier à l’opposition, loin de ce que Taama a indi-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.