Préfecture du Golfe : Kossi Aboka prévient les adeptes des comportements inciviques contre les risques encourus

52
Préfecture du Golfe : Kossi Aboka prévient les adeptes des comportements inciviques contre les risques encourus


Démarrée le 26 septembre dernier, la session de formation initiée par la préfecture du Golfe à l’endroit des leaders communautaires de cette préfecture, a pris fin vendredi 28 septembre 2018 à Lomé.

La cérémonie de clôture a été présidée par le Préfet du Golfe, Komla AGBOTSE accompagné du Président de la Délégation Spéciale des préfectures du Golfe et d’Agoè-Nyivé, Kossi Aboka.

Ont bénéficie de cette formation, les chefs cantons, les membres des comités villageois de développement (CVD) et ceux des comités de développement des quartiers (CDQ) ainsi que les membres de leurs bureaux, venus des cantons d’Aflao Gakli, de Sagbado, de Baguida, de Bè et d’Amoutiévé.

Placée sous le thème : « les leaders communautaires face au défi de la restauration de sa dignité, de la préservation de la paix et de la cohésion sociale », il s’est agi pour les organisateurs de cet événement, d’outiller ces responsables locaux sur leurs rôles de premier acteur de développement communautaire.

« Depuis le 26 septembre 2018, nous avons entamé une tournée de formation dans les cantons pour porter un message aux chefs cantons, aux CVD et aux CDQ qui sont nos partenaires et de vrais acteurs de développement à la base. Durant ces formations, nous avons eu à leur expliquer les différentes dispositions légales qui sont prises au niveau de l’environnement, de la santé publique et qui sanctionnent les comportements inciviques dans ces domaines. Nous nous sommes rendus compte que la population méconnait ces lois qui sont indispensables à notre développement et il est de notre devoir de divulguer ces dispositions légales afin que les leaders communautaires à leur tour informent leurs populations respectives », a indiqué ABOKA Kossi, président des délégations spéciales des préfectures du Golfe et d’Agoè-Nyivé.

Après cette campagne de sensibilisation sur les codes de l’environnement et de la santé, il sera question de passer à l’étape de sanction des citoyens responsables d’actes inciviques.

« Nous avons pris le temps pour expliquer les comportements inciviques qui portent atteinte à l’environnement et à la santé humaine. Maintenant l’étape suivante sera la sanction. Nous allons prendre les dispositions pour amender les responsables qui créent des dépotoirs un peu partout dans la ville et ceux qui dégradent le sol en ramassant le sable sur les voies publiques conformément à la loi », a laissé entendre M. Aboka.

Raphaël A.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here