Poursuite de la prise en charge médico-psychologique et des indemnisations au nouveau siège du HCRRUN

A travers une rencontre avec la presse ce vendredi 16 février 2018, le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) a annoncé la poursuite des activités de prise en charge psycho-médicale et l’indemnisation des victimes vulnérables entamées en décembre dernier.

Ces activités se déroulent dans les nouveaux locaux du HCRRUN sis à la Cité OUA en face de la Cour Constitutionnelle.

Cette rencontre a été l’occasion également pour l’Institution de faire un bilan à mi-parcours de ce processus de prise en charge des victimes.

Pour Mme Awa Nana-Daboya, « le HCRRUN s’était donné pour objectif d’épuiser au cours de cette première phase les 137 victimes de 2005 telles que recensées par la CVJR. Mais à l’issue de cette phase expérimentale de décembre, seules 67 victimes ont pu être prises en charge. Les raisons de ce nombre étant simplement l’état de vulnérabilité très prononcée de certaines victimes ; un état de vulnérabilité constitué de pathologies importantes et nécessitant une attention particulière et soutenue à accorder aux victimes ».

L’ONG AIMES-Afrique qui a en charge cet aspect psycho-médical de la mission a salué l’atmosphère conviviale et professionnelle dans laquelle les travaux se sont déroulés. « A ce jour, nous avons consulté 88 victimes dont 67 pour les régions savanes, Kara, centrale, Plateaux et Maritime et 21 pour la région Lomé commune qui doit poursuivre son cours la semaine prochaine », a indiqué Serges Kodom Michel, Président de Aimes Afrique.

HCRRUN

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.