Pour Nathaniel Olympio, l’heure est pour « une lutte de libération nationale » du Togo

92

Pour Nathaniel Olympio, l’heure est pour « une lutte de libération nationale » du Togo

Depuis le 19 août 2017 à nos jours, la crise sociopolitique togolaise a connu bien de rebondissements. Pour les uns, les législatives du 20 décembre 2018, la mise en place du nouveau parlement et du nouveau gouvernement met fin à cette période tumultueuse. Pour d’autres, la lutte démocratique est loin d’être terminée. Nathaniel Olympio, président du Parti des Togolais, est l’un de ces derniers.

« (…) Je tiens à renouveler ici notre engagement et notre détermination à parachever cette lutte que nous menons depuis plus de 50 ans contre un régime qui a confisqué le pouvoir d’Etat par la force et se le transmet du père en fils. Ce que nous faisons n’est plus uniquement une lutte politique. Ce n’est pas non plus une compétition électorale. C’est une lutte de libération nationale. Et pour gagner cette lutte il ne suffit plus être opposant, il est temps de résister à l’arbitraire, est la conviction du Parti des Togolais qui ne ménage aucun effort », a confié l’homme politique dans une interview au confrère La Manchette dans sa parution N°50 de ce 06 février 2019.

Même si le régime de Faure Gnassingbé reste « hermétiquement fermé à l’ouverture démocratique », Nathaniel Olympio dont le parti est membre de la Coalition des 14 invite « les forces démocratiques à se mettre en ordre de bataille pour donner au peuple togolais, ce pour quoi il se bat et se sacrifie ». Selon lui, il va falloir « renforcer la collaboration entre l’opposition politique, la société civile, la diaspora pour former le grand mouvement citoyen, non monolithique mais pluriel qui portera la nouvelle phase de la lutte » en vue d’instaurer la vraie démocratie au Togo.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here