Politique togolaise : Les détenus du PNP, Les grands oubliés

Du 19 août 2017 au Togo, début de la contestation populaire impulsée par le Parti national Panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam à ce jour, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Mais les personnes arrêtées lors des grandes manifestations politiques contre le régime dont la majorité viennent du PNP, sont presque classées dans les oubliettes et plus personne n’en parle dans les revendications politiques. Drôle de lutte !

Il s’est particulièrement révélé aux Togolais et à l’opinion internationale en 2017, et avec un nouveau souffle, le leader du PNP, Tikpi Atchadam puisque c’est de lui qu’il s’agit, a surpris le monde entier le 19 août 2017, car étant à deux doigts de réaliser l’exploit du siècle, en déracinant le régime togolais et l’envoyer définitivement dans les débris de l’histoire.

Même si son principal objectif qui est de réaliser l’alternance au Togo, est remis du fait des contingences politiques actuelles avec un régime togolais qui semble retrouver ses souffles perdus il y a encore quelques mois, le président national du PNP, de concert avec les autres leaders de l’opposition ont, au moins, réussi quelques victoires d’étape.

Ainsi, en 2019, au lieu de grandes réformes politiques telles que souhaitées par le pe-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.